Interview de Soula Kiryakos : Un parcours interculturel

Soula Kyriakos

Nous avons rencontré Soula Kiryakos, une professionnelle de la communication ayant une large expérience dans les pays du Golf.

Elle nous raconte tout au long de l’interview son parcours en n’oubliant pas de nous donner des petits conseils concernant la communication dans les Emirats.

Un parcours varié et plus qu’enrichissant

Soula Kiryakos est d’origine greco-libanaise. Elle a fait ses études entre le Liban et la France et est titulaire d’un « International exécutive MBA » (International School of Management).

Son parcours professionnel est très diverse entre Commerciale et Business Development Manager chez Procter & Gamble Dubaï, Brand Manager dans le milieu du luxe à Beyrouth et Consultante au Koweit pour une compagnie pétrolière, Soula ne cesse de développer ses compétences.

Retrouvez son CV complet.

Travailler dans les pays du Golf : Avantages et Inconvénients

Concernant les avantages à travailler dans les pays du Golf, Soula met clairement en avant la diversité culturelle, dûe au nombre d’expatriés, ce qui apporte nécessairement une certaine ouverture d’esprit contrairement à ce que l’on pourrait croire.

Plus en rapport avec le travail en lui même, un des autres avantage étant que l’on trouve, dans les pays du Golf, un nombre important de multinationale.
Qui plus est, les fonds sont présents pour mener des projets à bien.

Il est à noter que la culture locale est inévitablement présente mais jamais elle n’est imposée à personne (excepté en Arabie Saoudite où les règles sont quelque peu différentes, c’est d’ailleurs une des raison pour laquelle Soula n’y est jamais allée).

Au sujet des inconvénients, Soula notera que les avantages sociaux que nous connaissons en France n’existe nul part dans les pays du Golf, qui sont plus basés sur un système américain.

 

Des méthodes de travail similaires au modèle anglo-saxon

On observe aussi dans les pays du Golf une organisation beaucoup moins hiérarchisée qu’en France.

Une fois de plus, on retrouve le système américain aux Emirats avec des open spaces et une plus grande rapidité d’action.

Pour reprendre les mots de Soula : « On aurait tendance à travailler en tant que groupe plutôt qu’en tant qu’individu ».
Là-bas, plus on travail, plus on gagne d’argent.

Si en France on suit un projet en réalisant les étapes de A à Z, dans les pays du Golf, on aura tendance à griller les étapes pour plus de rapidité.

Conseil aux expatriés

Si vous êtes un européen qui souhaite partir dans les pays du Golf, Soula vous conseille de vous faire votre propre expérience. Partir sans préjugés est le mot d’ordre.

Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur la culture locale, afin de pouvoir la respecter.

En revanche, il est nécessaire de partir dans l’optique de travailler, puisque les Visas sont directement liés à votre employeur.

Des codes de communication basés sur le verbal

Pour les codes de communication, on se tournera plus vers une communication verbale.

Le relationnel est également important, par exemple, les réunions ne se font pas forcément dans les bureaux.
Les gens ont besoin d’avoir confiance avant de signer un contrat.

Étant dans une culture masculine, il faudra également faire attention à marquer une différence entre la manière de s’adresser à une femme ou à un homme.

En effet, Soula nous rappelle que les inégalités homme/femme sont toujours bien présentes, même s’il y a une prise de conscience et des efforts mis en place pour les diminuer.

Des projets ambitieux

Pour ses futurs projets, Soula nous parle de « Gender Balance« , un projet sur la parité homme/femme.

Elle voudrait créer au sein d’une entreprise koweitienne, un département qui serait chargé d’assurer aux femmes les mêmes droits que ceux des hommes.

Soula ne croit plus à un travail sédentaire, son rêve est de travailler en découvrant de nouvelles méthodes, tout en voyageant. Sa prochaine destination ? La Russie.

 

Interview réalisée par l’équipe beCom Famous.
Retranscription : Jade V.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*